Journée africaine de l’État Civil à Bonon

Ces dix dernières années, la problématique de l’enregistrement des faits d’État Civil des personnes est à l’honneur dans les politiques publiques nationales et internationales. Instituée à la 4e Conférence des ministres africains chargés de l’enregistrement des faits d’État Civil tenue en Mauritanie et célébrée le 10 août, la Côte d’Ivoire à l’instar des autres pays africains n’est pas restée en marge de cette journée. La célébration a eu lieu dans une localité hors d’Abidjan avec le déploiement de la solution de gestion informatisée des faits d’État Civil (CITYWEB) à la sous-préfecture et à la mairie de Bonon. Il s’agit d’une localité située dans une zone stratégique du centre ouest de la Côte d’Ivoire dans la région de la Marahoué, une zone qui favorise les flux migratoires internes et étrangers.

En tant que partenaire technique de l’ONECI et accompagnateur dans la mise en place de ce nouveau mécanisme de digitalisation de l’État Civil ivoirien, SEMLEX ne pouvait qu’être présente à cette 5e édition célébrée dans cette zone estimée à plus de 116 871 habitants selon le Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH). L’objectif est de favoriser les enregistrements des faits d’État Civil afin d’augmenter le taux de déclaration des naissances et des décès. Cela permettra à l’État ivoirien de se rapprocher de sa population.

Découvrez en photos la Journée africaine de l’État Civil à Bonon :

Previous post

Semlex au 17e salon TRIP de l’OACI

Next post

Teambuilding sur nos valeurs