Atelier bilan des projets pilotes sur l’avancement de l’état-civil en Côte d’Ivoire

Atelier bilan des projets pilotes sur l'avancement de l’état-civil en Côte d'Ivoire

Atelier bilan des projets pilotes sur l’avancement de l’état-civil en Côte d’Ivoire

Zoom sur l’atelier bilan des projets pilote sur l’avancement de l’état-civil en Côte d’Ivoire souhaité par le gouvernement ivoirien à travers un nouveau mécanisme d’enregistrements des faits d’Etat civil.

 Il faut noter que la mise en œuvre du Registre National des Personnes Physiques (RNPP) se décline en plusieurs axes, dont celui relaf à l’état-civil à travers l’adopon de la Stratégie Nationale de l’Etat Civil (SNECI). 

Un faible taux des enregistrements des naissances et décès

Signalons que les évaluations relatives à l’état civil en Côte d’Ivoire indiquent clairement le faible taux des enregistrements des naissances et décès. Pour y remédier, avec l’appui technique et financier de l’UNICEF, des projets pilotes ont été conduits dans trois régions du Sud-Ouest. À savoir, les ré-gions de la Nawa, du Gboklè et de San Pedro.

Atelier bilan des projets pilotes sur l’avancement de l’état civil

C’est ainsi, du mercredi 10 au vendredi 12 juillet 2019, s’est tenu à Jacqueville, l’atelier bilan des projets pilotes des nouveaux mécanismes d’enregistrement des naissances et décès dans les délais, implémentés récemment dans les régions précitées.

Objectif du gouvernement faire avancer l’état-civil

Présidant l’ouverture des travaux au nom du Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, le Directeur Général de l’ONECI a affirmé : 
« L’atelier a pour objecf de permere aux différents acteurs de mutualiser les expériences vécues dans les 03 régions et faire ressorr les difficultés rencontrées lors des projets pilotes afin d’aboutir à des recommandations fortes qui seront prises en compte dans la mise en œuvre du RNPP. Je souhaite que ces recommandations soient à même de faire avancer l’état civil comme le souhaite le gouvernement ivoirien tel que décliné dans le PND 2016- 2020.»

En plus des experts du Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité, dont ceux de l’ONECI, cette rencontre a enregistré la participation d’autres experts venant des Ministères de la Jusce, de la Santé, du Plan et du Développement, des Affaires étrangères, des acteurs du terrain, mais aussi des partenaires techniques et financiers notamment ceux de l’UNICEF, du HCR, de l’AFD, de l’UE et de l’ONG AIDE et ACTION.

De l’avis des participants, la tenue de cet atelier bilan vient à point nommé car, les résultats des travaux serviront de base pour mettre en œuvre le RNPP.

Previous post

Semlex présente ses dernières solutions au Forum ID4Africa

Next post

This is the most recent story.